« Des recrutements en nombre »

© 20 minutes

— 

La fonction publique territoriale a connu une dynamique de recrutement très forte ces vingt dernières années en raison de la décentralisation, explique Mohamed Amine, directeur de l’Observatoire de la fonction publique territoriale au Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT). Ce phénomène s’amplifiera car un tiers des fonctionnaires territoriaux vont partir à la retraite d’ici à 2012. Les collectivités seront donc amenées à recruter davantage : 50 % des cadres et 75 % des titulaires d’emplois de direction devant partir d’ici à 2012, les concours de catégorie A proposeront davantage de places dans les prochaines années. Certains métiers (du domaine médical, social, de la jeunesse et de l’animation, de la petite enfance, de la propreté, de la collecte et gestion des déchets, des affaires juridiques et administratives) proposeront de nombreux débouchés. En revanche, les postes de contractuels seront de moins en moins nombreux. La dernière note de conjoncture de l’Observatoire de la FPT parue en novembre dernier, témoigne déjà de l’augmentation des recrutements : en 2004, les effectifs territoriaux se sont accrus de 22 % par rapport à 2003.