Des métiers évolutifs et à responsabilités

© 20 minutes

— 

En période de marasme économique, la fonction publique connaît toujours un regain de succès en raison de la sécurité des emplois qu’elle propose. Mais la fonction territoriale présente bien d’autres intérêts. Les agents bénéficient tout d’abord d’une réelle mobilité fonctionnelle et géographique leur permettant de changer de lieu d’exercice et de région à leur gré. « Par ailleurs, dans les petites structures, les fonctionnaires territoriaux peuvent être dotés de fortes responsabilités et se voient confier des missions très variées. En outre, ils peuvent mesurer l’efficience de leurs actions rapidement sur le terrain », affirme Mohamed Amine, directeur de l’Observatoire de la fonction publique territoriale. Si leurs salaires demeurent moins attractifs que dans le privé, un système de primes permet d’améliorer sensiblement le traitement de certains agents.

une troisième voie d’accès Depuis 2001, les « troisièmes concours » sont ouverts aux personnes justifiant d’une expérience en qualité d’élu, de responsable d’association, d’emploi-jeune ou en tant que cadre d’une entreprise privée ayant exercé au minimum quatre ans. En 2004, 260 postes (administrateur, rédacteur, gardien d’immeuble, attaché de conservation du patrimoine, technicien supérieur, adjoint administratif, animateur...) ont été ouverts à cette catégorie de postulants.