Profession : chasseur d’appartements

© 20 minutes

— 

Intermédiaire entre vendeurs et acquéreurs ou entre propriétaires et locataires, le négociateur immobilier doit s’efforcer de satisfaire toutes les parties et de générer le plus d’affaires possible pour son agence. - Les missions Mathieu Faure, 23 ans, négociateur immobilier dans une agence Guy Hoquet de Lyon, démarre sa journée de travail par une réunion avec ses collègues : « Lors de celle-ci, nous échangeons des informations sur nos clients et faisons le point sur l’activité de l’agence », décrit le jeune homme. Vient ensuite l’heure d’aller battre le pavé afin de dénicher des biens immobiliers susceptibles d’être vendus ou loués par leurs propriétaires. Terrain de chasse de Mathieu Faure : le 3e arrondissement de Lyon. « J’interroge les gardiens d’immeuble et les commerçants du quartier et je vais aussi rencontrer des particuliers chez eux pour glaner des informations intéressantes. J’en profite aussi pour glisser les coordonnées de l’agence dans les boîtes aux lettres. » De retour à l’agence, le négociateur prend connaissance des messages laissés par ses clients et prospects afin de les recontacter. L’après-midi est généralement consacré aux visites d’appartements, soit pour estimer la valeur d’un bien qui sera prochainement mis en vente, soit pour présenter un logement à un éventuel acquéreur. « Dans ce cas, je dois donner au client un maximum d’informations sur l’appartement (métrage, montant des charges, diagnostic amiante, plomb et termites...) et sur le quartier dans lequel il est situé », explique Mathieu Faure. Si le client s’avère intéressé, reste à fixer le montant de la transaction, puis à établir une promesse de vente. - Les débouchés Ils se situent aussi bien dans les agences indépendantes que dans celles des grands réseaux (Century 21, Era, Foncia, Gestrim, Guy Hoquet, Laforêt immobilier, Orpi...) - La rémunération Le salaire du négociateur comprend une part fixe (avance sur commission à hauteur du Smic) et une part variable calculée en fonction des affaires qu’il a générées pour l’agence et des ventes effectuées. Les écarts de revenus sont donc très importants dans la profession.