Sans titre 379018

— 

Elles considèrent en effet que la mobilité est le meilleur moyen pour leurs salariés de développer leurs compétences. Ces derniers peuvent ainsi changer de poste, de métier, de lieu d'exercice ou tout simplement de portefeuille clients. Dans certains groupes, ces mutations sont fortement encouragées et ont lieu tous les trois-quatre ans. Dans d'autres, la mobilité n'est pas programmée et repose davantage sur les ambitions individuelles. Ces changements de poste s'accompagnent généralement de formations, car selon la Fédération française des banques, trois salariés du secteur sur quatre bénéficient d'au moins une formation par an.

Pour poser vos questions sur la prochaine page emploi dédiée au secteur de l'énergie, envoyez vos mails à : emploi@20minutes.fr.