Diplôme ad hoc, anglais et informatique indispensables

© 20 minutes

— 

Pour épouser cette profession, il est impératif de posséder au minimum un diplôme de niveau bac + 2/3. Parmi les cursus les plus appréciés par les recruteurs figurent le BTS assistant de direction, le BTS assistant secrétaire trilingue ou le BTS assistant de gestion PME-PMI. Mais il est aussi possible de passer une licence généraliste en lettres, droit, histoire, LEA, etc. Quoi qu’il en soit, la maîtrise de l’anglais et des principaux logiciels (Word, Excel, Power Point...) est nécessaire pour qui souhaite exercer ce métier, ainsi qu’une bonne orthographe et un style écrit élégant. En cours de carrière, l’assistante peut suivre des stages de formation pour améliorer sa maîtrise d’une langue, apprendre à mieux gérer son temps ou approfondir un logiciel. Pour celles qui désirent encore progresser, il est utile d’adhérer à une association d’assistantes pour se tenir informées des évolutions de la profession.