Secrétariat Autonome et polyvalente, l’assistante de direction seconde son patron avec efficacité

© 20 minutes

— 

Bras droit de son patron, l’assistante de direction n’a qu’une priorité : lui faire gagner un temps précieux. Tel est le cas de Vanessa Jimenez, 31 ans, qui assiste quotidiennement Xavier Kergall, directeur général du Salon des entrepreneurs. n Ses missions Lorsqu’elle arrive au bureau le matin, Vanessa Jimenez prend connaissance des e-mails et des messages téléphoniques adressés à son patron. Responsable de son agenda, la jeune femme doit planifier ses rendez-vous, effectuer ses réservations de train, d’hôtel, de restaurant... « Pour être sûre qu’il n’y ait aucune erreur, je compare régulièrement mon agenda professionnel à celui de Xavier », précise-t-elle. Pour alléger le travail de son manager, l’assistante de direction lui prépare des dossiers : « Lorsqu’il va rencontrer un responsable d’entreprise, par exemple, j’effectue des recherches sur Internet concernant cette personne, l’activité de sa société... » En outre, elle assume des tâches de différents ordres : la rédaction de courriers et de notes, la gestion des congés payés du personnel, l’organisation des séminaires et des manifestations internes (réunions, Fête du beaujolais), la gestion du club VIP sur le Salon des entrepreneurs... « D’où la nécessité d’être polyvalente et de savoir gérer les priorités », commente-t-elle. Par ailleurs, exercer ce métier requiert le sens de l’initiative « car il faut être en mesure de faire des propositions pour améliorer la gestion du service ou faciliter le quotidien de son manager ». C’est ainsi que la jeune femme a eu l’idée de créer un livret d’accueil pour les nouveaux arrivants dans l’entreprise. n Les débouchés Ils se situent aussi bien dans les grands groupes que dans les PME. L’intérim demeure un excellent filon pour faire ses armes dans une entreprise. Par ailleurs, les candidates en recherche d’emploi ont tout intérêt à contacter un des cabinets de recrutement spécialisés dans le domaine du secrétariat, tels que Femmes et Carrières, Sheila Burgess International, etc. n Les salaires Selon Le Guide de tous les salaires (édité chez Prat en 2003), une assistante de direction gagne entre 20 826 et 42 580 E brut par an (entre 1 735 et 3 548 E brut mensuels), selon son expérience et le secteur dans lequel elle exerce.