« Avantageux financièrement »

— 

DR

La rupture conventionnelle est-elle beaucoup utilisée depuis son entrée en vigueur ?

Oui. En avril, 14 409 ruptures conventionnelles avaient été homologuées. Ce chiffre risque de gonfler encore car, avec la crise, beaucoup d'entreprises trouvent ce dispositif intéressant.

Quels sont ses principaux avantages ?

Auparavant, les employeurs et les salariés désireux de se séparer étaient obligés de déguiser leur rupture en faux licenciement. Ce nouveau dispositif simplifie donc la démarche, tout en étant avantageux financièrement pour l'employeur et le salarié. Il évite aussi au salarié de démissionner, et lui permet de bénéficier d'allocations chômage.

Quels en sont les dangers d'un côté et de l'autre ?

Certaines entreprises craignent les risques de contentieux, du fait que les salariés peuvent contester la rupture devant les prud'hommes. Par ailleurs, un salarié refusant une rupture conventionnelle qui lui a été proposée par son employeur se retrouve par la suite dans une situation difficile. W

Recueilli par D. B.