Alfortville : Des travailleurs sans-papiers de Chronopost manifestent pour leur régularisation

GREVE 83 travailleurs attendent les documents leur permettant d’obtenir des papiers

20 Minutes avec agence
— 
Les protestataires ont organisé un piquet de grève devant l'agence Chronopost d'Alfortville (Val-de-Marne). Photo d'illustration.
Les protestataires ont organisé un piquet de grève devant l'agence Chronopost d'Alfortville (Val-de-Marne). Photo d'illustration. — Clément Follain / 20 Minutes

Des employés sans-papiers du centre Chronopost d’Alfortville (Val-de-Marne) ont protesté ce jeudi devant la préfecture du département à Créteil. Ils demandent à La Poste, maison mère de l’entreprise, de leur fournir les documents administratifs justifiant leur situation professionnelle, dont des CERFA et certificats de concordance. Ces documents sont demandés pour un processus de naturalisation.

Manifestation et piquet de grève

La Poste doit « assumer sa responsabilité », a dénoncé Etienne Fillol, maire adjoint Générations d’Alfortville en charge de la solidarité, cité par Actu Val-de-Marne. L’élu a aussi souhaité voir la préfète « organiser sans délai la régularisation des travailleurs sans-papiers exploités par l’État ». Les salariés ont manifesté entre leur lieu de travail et le bâtiment administratif.

Ils sont en grève depuis décembre 2021 et ont occupé l’agence Chronopost à deux reprises en deux ans. Un piquet de grève mis en place entre juin 2019 et janvier 2020 avait abouti à la régularisation de plusieurs employés. 83 travailleurs sans-papiers sont en revanche toujours en situation irrégulière.