Les attentes des patrons

— 

Crise oblige, le Comité national des entreprises d'insertion (Cnei) a demandé au gouvernement de créer davantage de postes en contrat d'insertion. Résultat des courses : 1 500 postes supplémentaires seront affectés au dispositif en 2009 dans le cadre du plan de relance. Par ailleurs, le Cnei milite pour une revalorisation de l'aide financière octroyée pour chaque temps plein en contrat d'insertion. Celle-ci, qui s'élève actuellement à 9 681 eur, n'a en effet pas été revalorisée depuis 2000. Difficile de croire que cette revendication a des chances d'aboutir compte tenu de l'état préoccupant des finances publiques. W

D. B.