Yvelines : Ariane annonce la suppression de 171 postes sur son site des Mureaux

AEROSPATIAL La concurrence de l’américain SpaceX aurait coûté de grosses parts de marché au constructeur français

20 Minutes avec agence
— 
Le haut d’un lanceur, sur le site d’Ariane des Mureaux, fin 2017.
Le haut d’un lanceur, sur le site d’Ariane des Mureaux, fin 2017. — Jacques Witt / Sipa

Les licenciements seront actés fin 2022. Le groupe Ariane a annoncé vendredi la suppression de 171 postes sur son site aux Mureaux, dans les Yvelines, rapporte Le Parisien. L’opération s’inscrit dans un plan de réduction des effectifs qui concerne les sept sites français du célèbre lanceur. Au total, 530 postes sont concernés dans le pays.

Le site francilien totalise 2.000 travailleurs. Les salariés touchés seraient des postes intermédiaires, non impliqués directement dans la production. Ils se verront proposer un reclassement au sein d’une autre entreprise du groupe. Ou bien un emploi chez un actionnaire d’Ariane, comme Airbus ou Safran.

Eviter la casse sociale

Un double volontariat, selon Ariane. « Il y a parfois plus de volontaires que de places proposées, analyse Laurent Sender, responsable syndical local CFE-CGC d’ArianeGroup. L’objectif de ce dispositif, c’est qu’ils partent satisfaits, sans casse sociale. » Des rencontres devraient avoir lieu pour préciser le profil des postes supprimés et le montant des indemnités de rupture conventionnelle.

Ces licenciements seraient liés à la concurrence écrasante de l’américain SpaceX. L’entreprise d' Elon Musk a frappé fort sur le marché de l’aérospatial, avec son lanceur réutilisable. Depuis, la demande aurait fortement baissé chez le constructeur français, malgré sa longévité.