Les seniors en tête de liste

— 

La plupart des repreneurs décident souvent de racheter une entreprise en seconde partie de carrière. Conséquence : plus de la moitié ont dépassé les 40 ans, selon l'APCE (Association pour la création d'entreprises). La majorité des repreneurs sont des hommes. Une personne sur deux qui rachète une entreprise industrielle ou de services est diplômée de l'enseignement supérieur issue de filières techniques. Une sur deux est également une ex-salariée. Quant aux repreneurs de commerces, la majorité est diplômée de l'enseignement secondaire et 42 % d'entre eux étaient sans activité avant le rachat. ■