C’est décidé, je change de boulot !

VIE PROFESSIONNELLE Les vacances d’été vous ont permis de faire le point sur votre boulot. Et votre constat est sans appel : vous voulez changer de job ! Voici plusieurs conseils pour vous poser les bonnes questions et aller de l’avant

Gilles Payet (contributeur)

— 

Un CV pour un entretien d'embauche (image d'illustration).
Un CV pour un entretien d'embauche (image d'illustration). — A. GELEBART / 20 MINUTES

Vous avez la boule au ventre en vous rendant au boulot ? Vous y pensez tout le temps et plutôt de façon négative ? Vous avez le sentiment de régresser intellectuellement parce que vos missions ne sont pas intéressantes ? Ou, vous ne voyez aucune perspective d’évolution ?…Il serait peut-être temps de changer de job.

Mais, quel nouveau job ?

Votre nouveau projet peut simplement consister à faire la même chose mais ailleurs, avec un environnement plus favorable, un temps de trajet réduit ou encore une meilleure rémunération. Votre nouveau projet peut explorer les voies d’un repositionnement professionnel (vous changez de métier mais pas de compétences). Vous étiez, par exemple, assistante de direction et vous devenez chef de projet. Vous étiez manager et vous devenez consultant ou formateur.

Votre projet peut également suivre la voie d’une reconversion. Cette voie plus longue (vous changez tout, métier et compétences) passera sans doute par une formation. Votre projet professionnel peut enfin explorer la case de la création d’entreprise. Et dans tous les cas, foncez si votre projet s’appuie sur ce que vous aimez faire, sur vos compétences utiles et opérationnelles et sur les besoins du marché (le schéma IKIGAI est utile pour se poser les bonnes questions).

Cinq actions à mettre en place

Dotez tout d’abord votre CV de trois atouts : un contenu très lisible (on doit lire très facilement votre parcours et ce que vous proposez), personnalisé (parler d’entrée de vos compétences pour occuper le poste « dès demain à 9 heures ») et ergonomique (on doit avoir envie de lire votre CV dès le premier coup d’œil).

Vous avez ensuite quatre démarches à faire : répondre aux annonces (y compris celles sur LinkedIn), faire des candidatures spontanées, vous inscrire dans les CVthèques des entreprises qui vous intéressent et vous faire référencer chez les cabinets de recrutement et les agences d’intérim. Dernière démarche : programmer des entretiens réseaux chaque semaine avec des ex-collègues, des ex-clients ou encore des ex-camarades de classe. Ces anciens contacts pourront faciliter vos démarches.

En suivant ces conseils, vous vous donnerez toutes les chances de donner vie à votre nouveau projet professionnel.

Gilles Payet est animateur du blog Questions d’emploi et du site Mon coaching emploi sur lequel il édite des fiches pratiques et propose du coaching sur la recherche d’emploi et l’efficacité professionnelle.