Jean-Luc Augaudy, le businessman du handicap

success story Aveugle depuis l’enfance, Jean-Luc Augaudy a créé plusieurs entreprises spécialisées dans le matériel adapté pour les personnes en situation de handicap…

Thomas Weill

— 

Jean-Luc Augaudy, fondateur de Ceciaa.
Jean-Luc Augaudy, fondateur de Ceciaa. — T. Weill/20 Minutes
  • Après ses débuts dans le milieu associatif, Jean-Luc Augaudy a fondé Ceciaa, une entreprise spécialisée dans le matériel pour aveugles.
  • En plus des imprimantes et des claviers braille, Ceciaa s’investit dans le domaine du trouble du langage et celui de l’accessibilité aux établissements recevant du public.
  • Le chiffre d’affaires de Ceciaa grimpe aujourd’hui à 9 millions d’euros.

Le handicap, un business comme un autre ? A 66 ans, Jean-Luc Augaudy en a fait le sien. Aveugle depuis ses 11 ans, du fait d’un glaucome congénital, il est à la tête d’une holding de sept entreprises qui commercialisent des solutions d’adaptation à différents types de handicap.

Jean-Luc Augaudy commence sa carrière dans les années 1970 dans le domaine du handicap, et il n’en est jamais parti. D’abord employé dans le milieu associatif, il remarque que «  les personnes handicapées n’étaient pas au cœur du sujet, d’autres pensaient à notre place. Je suis parti avec l’idée que nous étions comme tout le monde, que nous n’avions pas besoin que l’on choisisse pour nous. »

« Tourner autour du handicap »

Lassé par son emploi, et profitant d’un contexte technologique favorable, Jean-Luc Augaudy crée sa première entreprise, Ceciaa, en 1990. Spécialisée dans le « matériel adapté » pour les aveugles, comme « les imprimantes et les claviers braille, ou les logiciels de synthèse vocale », Ceciaa va rapidement s’élargir.

Bientôt, l’entreprise s’investit dans les produits pour malvoyants, puis dans le domaine du trouble du langage, de l’accessibilité des établissements recevant du public, ainsi que de l’ergonomie. « Notre politique était de tourner autour du handicap, mais aussi d’élargir notre activité. » C’est ce que fait Jean-Luc Augaudy aussi à partir de 2005 en reprenant ou créant d’autres entreprises, jusqu’à atteindre le groupe d’entreprises qu’il dirige aujourd’hui.

« Le marché du handicap est une niche qui n’est pas très développée », assure le chef d’entreprise. Mais le chiffre d’affaires de Ceciaa, aujourd’hui encore vaisseau amiral de sa holding, atteint quand même 9 millions d’euros. Pas mal pour un marché de niche.