Amazon: 7.500 intérimaires recrutés pour les fêtes de fin d'année

RECRUTEMENT Si les choses se passent comme en 2017, plusieurs centaines de ces intérimaires venus en renfort pour la fin de l’année pourraient se voir proposer un CDI une fois leur mission terminée…

20 Minutes avec agence

— 

Amazon lance une campagne de recrutement pour faire face au rush des fêtes de fin d'année. (Illustration)
Amazon lance une campagne de recrutement pour faire face au rush des fêtes de fin d'année. (Illustration) — Michel spingler/AP/SIPA

Amazon va embaucher 7.500 personnes en intérim pour travailler au sein de ses plateformes logistiques pendant la période très chargée de la fin de l’année.

La campagne de recrutement a débuté ce mardi et a pour but de permettre à la société de gérer l’envoi des achats effectués à l’occasion des fêtes. Mais aussi du Black Friday fin novembre, au cours duquel 2 millions de commandes avaient été passées l’an dernier, rapporte Le Parisien.

De possibles CDI

Les futurs « agents d’exploitation logistique » ont jusqu’à mi-novembre pour postuler sur un site internet mis en place pour l’occasion. Les premiers intérimaires commenceront cependant à recevoir, préparer ou expédier des colis dès le début du mois d’octobre sur les cinq sites pour lesquels l’opération de recrutement à grande échelle a été lancée. Ceux-ci se trouvent à Boves (Somme), Douai (Nord), Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), Montélimar (Drôme) et Orléans (Loiret).

Pour les candidats choisis, l’intérim pourrait déboucher sur un contrat de travail plus pérenne. En effet, Amazon avait procédé l’an dernier à une campagne d’embauche similaire et plusieurs centaines d’employés ainsi recrutées s’étaient finalement vues proposer un CDI. Au total, l’entreprise fondée par Jeff Bezos avait engagé 2.000 personnes l’année dernière.

10,22 euros brut par heure

Les nouveaux venus arrivés en renfort pour cette fin d’année seront rémunérés 10,22 euros brut par heure et percevront une prime trimestrielle allant de 100 à 150 euros. La majorité des postes à pourvoir sont des temps pleins en semaine mais des offres à temps partiel le week-end sont également disponibles. Une cantine sur site et une indemnité de transport sont prévues pour ces employés.

« Les lauréats suivront d’abord une journée de formation à la sécurité pour apprendre les bons gestes et les bonnes postures et seront ensuite accompagnés », précise au Parisien la directrice des ressources humaines d’Amazon logistique Lætitia de Montgolfier. Celle-ci ajoute que la société « ne cherche pas des gens diplômés ou avec une forte expérience. On veut simplement des gens motivés pour travailler en équipe et rejoindre notre marque ».