Emploi: Plus de 54.000 postes en CDI à pourvoir en France

RECRUTEMENT Ces postes en CDI seraient à pourvoir dans les grandes entreprises du secteur marchand…

20 Minutes avec agence

— 

Un bureau Pôle emploi
Un bureau Pôle emploi — CHAMUSSY/SIPA

La France a créé l’année dernière quelque 268.000 emplois salariés, une première depuis dix ans. Et les créations d’emplois dans le secteur marchand devraient s’accélérer en 2018, selon les entreprises interrogées par Le Parisien.

Plus de 54.000 postes en CDI seraient ainsi à pourvoir dans toute la France, affirme le quotidien ce jeudi. Un chiffre auquel il faut ajouter 17.400 créations de postes en alternance.

Des embauches dans la banque, l’assurance et le luxe

Valeurs sûres du secteur marchand, les milieux de la banque et de l’assurance s’apprêtent à embaucher de manière significative cette année. Le Crédit Agricole propose 4.000 postes en CDI et pas moins de 3.500 en alternance. La BNP Paribas recrute 3.000 salariés en CDI, et la Société générale table sur 2.200 embauches.

L’assureur Axa recrute 2.900 personnes, essentiellement des agents indépendants ou des conseillers clients. Le secteur du luxe, lui non plus, ne connaît pas la crise. Le groupe LVMH compte embaucher 4.500 personnes en CDI, notamment dans les secteurs de la vente et de la création.

Un second souffle pour l’industrie

Enfin, selon Le Parisien, l'industrie, « qui depuis 2001 détruisait chaque année des milliers d’emplois », s’est également remise à embaucher. Le groupe Bouygues va recruter 6.270 personnes en CDI et près de 1.500 en alternance. Les principaux postes à pourvoir sont des postes d’ingénieurs travaux et de commerciaux (médias, télécoms et promotion immobilière).

Par ailleurs, le site de production de la Toyota Yaris, dans le Nord, recherche 700 personnes à recruter en CDI. Les recrutements sont également au beau fixe à Toulouse (Haute-Garonne) chez Capgemini ou à Lyon (Rhône) chez Keolis.

>> A lire aussi : Main-d’œuvre: Il manquera 1,5 million de salariés qualifiés à la France d'ici à 2030, selon une étude

>> A lire aussi : Suppression de l'«exit tax»: Bruno Le Maire promet des créations d'emplois «pour tous les Français»