CDI, intérim, bon plan étudiant... Où chercher votre job à Marseille?

TRAVAIL Ce vendredi à 18h, le gouvernement dévoile le nombre de chômeurs inscrits fin octobre sur les listes de Pôle emploi. « 20 Minutes » vous liste les branches qui recrutent, celles qui sont bouchées, etc. dans l’agglomération marseillaise…

Adrien Max

— 

Marseille le 28 aout 2013 - Illustration sur le tourisme autour du vieux port
Marseille le 28 aout 2013 - Illustration sur le tourisme autour du vieux port — P.Magnien / 20 Minutes
  • Les métiers de la propreté, du commerce et de l’informatique recrutent le plus en CDI à Marseille.
  • Dans l’intérim, ce sont les métiers de la comptabilité, des services aux personnes et le bâtiment où il y a le plus de postes.
  • Il y a une forte demande de cadres dans les métiers de la comptabilité et la gestion.
  • Si vous êtes étudiants et que vous parlez anglais, foncez vers l’hôtellerie-restauration.

Les difficultés des Bouches-du-Rhône, et notamment de Marseille en matière d’ emploi sont bien connues. Au deuxième trimestre 2017, le taux de chômage s’élevait à 11,2 % pour les Bouches-du-Rhône, contre 11,8 % à Marseille. Depuis juin 2016, la municipalité a mis en oeuvre 19 mesures pour favoriser l'emploi et combler le retard accumulé face au taux national. 20 Minutes vous détaille les secteurs et métiers porteurs si vous recherchez un emploi sur la métropole marseillaise.

Les secteurs qui offrent des emplois en CDI. Les métiers de la propreté font partie de ceux qui recrutent le plus en CDI. « La branche investie énormément dans la formation initiale ou continue », explique Stéphanie Chauvet, directrice de la Maison de l’emploi de Marseille. Si les grandes entreprises, comme Onet, sont pourvoyeurs d’emplois, les TPE et PME, ne sont pas en reste avec de nombreuses innovations.

Comme souvent, les métiers du commerce restent toujours très demandeurs. Ils arrivent en tête des emplois les plus recherchés selon le site Monster.fr :

  • Technico-commercial (h/f)
  • Commercial terrain (h/f)
  • Ingénieur commercial (h/f)

Le secteur de l’informatique offre également beaucoup de débouchées en CDI. « Tous les niveaux de qualification sont recherchés, de l’ingénieur informaticien au codeur », précise Stéphanie Chauvet. Ce secteur bénéficie de la French Tech, très implantée sur la métropole Aix-Marseille, qui recrute à tour de bras.

>> A lire aussi : CDI, intérim, bon plan étudiant... Où chercher votre job dans les Alpes-Maritimes?

    Belle embellie de l’intérim. Les entreprises recrutent en intérim essentiellement dans les métiers de l’artisanat, dans la comptabilité et dans le service aux personnes. « On constate également une belle embellie dans le secteur du bâtiment qui recrute soit à de très bas niveau de qualification, soit très haut », explique la directrice de la maison de l’emploi. Tous les secteurs liés à la santé sont demandeurs, sauf pour les infirmières, pour lesquelles les quotas ont été relevés dans les écoles après la pénurie d’il y a cinq ou dix ans.

    Et pour les cadres ? Là aussi, les cadres bénéficient d’une belle embellie. « Beaucoup de recrutements à bas niveau de qualification ont été faits, il y a donc un besoin en termes d’encadrement », contextualise Stéphanie Chauvet. Les métiers de la comptabilité, de la gestion sont très demandeurs, contrairement aux ressources humaines qui commencent à être saturées.

    >> A lire aussi : On démonte cinq idées reçues pour convaincre votre employeur de franchir le pas du télétravail

    Pour les étudiants, foncez dans l’hôtellerie. Les Marseillais n’ont pas un très bon niveau d’anglais, si vous êtes étudiants et que vous maîtrisez la langue, il ne devrait pas être compliqué de trouver un travail dans l’hôtellerie/restauration. « Le tourisme s’est beaucoup développé ces dernières années, notamment avec les croisiéristes​. Les compétences linguistiques n’ont pas suivi, si vous parlez une, ou encore mieux, deux langues, alors vous n’aurez aucune difficulté à trouver », estime Stéphanie Chauvet. Les employeurs vont même jusqu’à adapter les contrats aux heures de cours. La grande distribution recrute aussi des étudiants.