Sept ans d'études juridiques et deux itinéraires possibles

D. B. - ©2008 20 minutes

— 

Pour épouser la profession, l'étudiant doit d'abord obtenir un master professionnel 1 de droit privé, proposé dans une vingtaine d'universités en France. Il peut ensuite préparer un diplôme supérieur de notariat après un master professionnel 2 de droit notarial, ou passer par un centre régional de formation professionnelle et décrocher le diplôme d'aptitude à la fonction de notaire. Quelle que soit la voie choisie, à l'issue de son cursus, l'étudiant doit effectuer un stage rémunéré de deux ans, puis soutenir un rapport de stage, dernier cap à passer pour décrocher le titre de notaire assistant.

La voie universitaire est plébiscitée par 60 % des aspirants notaires. Par ailleurs, après neuf ans d'expérience, les clercs de notaire peuvent obtenir un certificat d'aptitude aux fonctions de notaire en passant un examen.