Le notaire, au coeur des secrets de famille

D. Bancaud - ©2008 20 minutes

— 

Le notaire intervient à toutes les étapes de la vie : contrat de mariage, création d'une entreprise, achat d'un appartement, succession... Le rôle de cet officier public consiste à conseiller juridiquement ses clients et à rédiger des actes. Gros plan.

Ses missions

Notaire depuis 1986, Béatrice Créneau-Jabaud partage son étude avec trois autres associés. Celle-ci compte une trentaine de collaborateurs (notaires assistants, clercs, secrétaires...). Dès 8 h 30, la journée de la notaire commence : « J'épluche le courrier et le distribue aux collaborateurs en fonction des dossiers qu'ils traitent », explique- t-elle. A 9 h, les premiers clients arrivent. « Je suis le médecin de leur patrimoine : je dois leur expliquer certaines règles juridiques et leur donner des conseils adaptés à leur situation pour prévenir d'éventuels problèmes », résume Me Créneau-Jabaud. Ses champs d'intervention sont multiples : contrats de mariage, donations, expertises dans le cadre de divorces, démarches d'adoption, ventes immobilières, successions, partages, conseils fiscaux... Bien qu'étant des généralistes du droit, chaque notaire a ses domaines de prédilection. Béatrice Créneau-Jabaud est, pour sa part, experte en droit de la famille : « Dans ce domaine, chaque dossier est sensible. Et lors d'un divorce ou d'une succession, je dois souvent apaiser des conflits », explique celle qui est devenue maître dans l'art de la conciliation. Elle a aussi développé une clientèle de collectivités territoriales (en particulier des mairies), pour lesquelles elle gère des achats et des ventes de terrains. Elle est amenée à se déplacer souvent, notamment dans les études de ses confrères. Au total, elle traite une trentaine de dossiers par mois.

Les débouchés

On recense actuellement 8 600 notaires, dont environ 500 notaires salariés. Ils sont répartis sur l'ensemble du territoire en fonction des nominations du garde des Sceaux. Ce dernier décide ainsi de l'ouverture d'un office notarial selon les besoins de la population. Chaque office peut compter plusieurs notaires. Le nombre de places va augmenter dans les prochaines années, sous l'impulsion des départs en retraite.

La rémunération

Selon le Conseil supérieur du notariat, le revenu annuel moyen d'un notaire atteint 30 000 euros net en zone rurale et 91 000 euros dans une grande ville.