Tati: L'examen des offres de reprise est renvoyé au 19 juin

REPRISE Le tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis) devait examiner les offres de reprise ce lundi...

20 Minutes avec AFP

— 

L'enseigne Tati est menacée de fermeture (Illustration).
L'enseigne Tati est menacée de fermeture (Illustration). — A. GELEBART / 20 MINUTES

Un délai supplémentaire pour trouver d’autres repreneurs ? L’examen des offres de reprise de Tati et trois autres enseignes d’Agora Distribution (groupe Eram), prévu ce lundi, a été renvoyé au 19 juin, a annoncé la CGT en public à des salariés rassemblés devant le tribunal de commerce de Bobigny, a constaté une journaliste de l’AFP.

>> A lire aussi: Tati : L’avenir d’une marque mythique devant le tribunal de commerce ce lundi 

Trois offres de reprise… et 1.700 emplois en jeu

Le tribunal devait examiner trois offres, suite au placement en redressement judiciaire de l’enseigne au vichy rose, qui conditionne le devenir de 1.700 emplois.

Certains salariés de l’enseigne se sont réunis ce lundi matin devant le tribunal pour manifester. Et ont été rejoints par certains hommes et femmes politiques, notamment Clémentine Autain et Eric Coquerel.

 

>> A lire aussi: Paris: «Barbès sans Tati, ce n’est plus Barbès»