Se former, lire et surfer sur Internet pour rester en veille

- ©2008 20 minutes

— 

« Dans notre métier, il faut toujours se remettre en cause », explique Béatrice Maret. D'où la nécessité pour les conseillères conjugales de recourir à la formation continue. Il est ainsi possible de suivre des stages courts sur l'animation de groupes de travail, l'estime de soi, les violences conjugales, les conflits familiaux... Sans oublier de jeter un oeil sur le site de l'Association française des centres de consultation conjugale et à celui de l'Association nationale des conseillers conjugaux et familiaux. La lecture régulière d'ouvrages de sociologues et de psychologues permet aussi d'approfondir ses connaissances. Et lorsqu'elles souhaitent donner un nouveau tournant à leur carrière, les professionnelles décident souvent de changer de lieu d'exercice en ouvrant, par exemple, leur cabinet privé.