Comment optimiser les talents de son équipe?

Management Nos conseils pour développer les compétences de son équipe

Thierry Weber

— 

Le manager doit connaître les points forts de chaque membre de son équipe.
Le manager doit connaître les points forts de chaque membre de son équipe. — Superstock / Sipa

Dans le monde de l’entreprise, chacun a son petit talent, un domaine dans lequel il ou elle excelle, ou une expertise particulière. C’est le rôle du manager de les identifier pour mieux les mettre au service du collectif. Une mission qui prend de plus en plus d’importance si l’on en croit Bruno Mettling, directeur des ressources humaines chez Orange: «Les jeunes générations n’attendent pas un plan de carrière, mais que l’on gère leur portefeuille de compétences et qu’on les fasse évoluer. Là où on gérait un poste, on va maintenant gérer les compétences d’une personne. Et c’est ce qu’on doit chercher quand on recrute, pas juste un titulaire de poste mais un portefeuille de compétences».

L’observation sur le terrain

Il peut s’agir d’une compétence inscrite sur le CV mais bien souvent, détecter les talents de ses subordonnés nécessite de l’observation. Bernard Kara, gérant de deux magasins de fleurs dans Paris, en a bien conscience: «On identifie les qualités de nos collaborateurs en étant présents. On les observe par rapport aux objectifs et comment ils ont été atteints, et on fait des points avec leurs managers directs toutes les semaines. On aborde les questions de fond, comment ça se passe, quelles sont les difficultés rencontrées. Ce retour nous permet d’apporter des actions correctives si besoin et d’identifier les potentiels d’amélioration et d’évolution.»

>>> Lire notre article «Le manager, dompteur d'équipe»

Déterminer les points forts de ses employés permet aussi de mieux organiser la répartition des missions. «Quand on a repéré les capacités de chacun, on peut donner les tâches en fonction, et prévoir où ils peuvent avoir des difficultés. Dans ces cas-là, le manager pourra suggérer de faire appel à untel qui sait mieux gérer tel type de tâche», confirme Myriam Goffard, psychothérapeute du travail. Sur certaines missions, le manager peut même établir des sous-équipes, placées sous la charge d’un des collaborateurs pendant la durée du projet, et instaurer une forme de leadership tournant.

«S’appuyer sur ses collaborateurs»

Détecter les talents de ses subordonnés est essentiel pour le manager afin d’augmenter la performance de son équipe. D’après une étude réalisée par l’institut de sondage BVA en 2012, les managers considèrent d’ailleurs que l’un de leurs rôles principaux est de développer les compétences de leurs collaborateurs. Ces derniers mettent plus l’accent sur leur besoin de valorisation, mais Bernard Kara n’en démord pas: «Cela permet d’instaurer une relation de confiance et de plus s’appuyer sur ses collaborateurs. Avec l’expérience, on sait s’il est en mesure de relever des missions plus importantes», conclut-il.

>>> Retrouvez ici notre dossier complet «Les outils du chef»