Sylvain Torregrosa, un salarié en master

DIPLÔMES A 37 ans, Sylvain Torregrosa a fait le choix d’obtenir un master 2 pour devenir cadre au sein de son entreprise...

Lucie Bras

— 

Sylvain Torregrosa a été encouragé par son entreprise pour entreprendre une formation continue.
Sylvain Torregrosa a été encouragé par son entreprise pour entreprendre une formation continue. — M. Stanisky

Changement de cap sur le tard. Après dix-huit mois de formation continue, Sylvain Torregrosa vient de terminer son master 2 à l'âge de 37 ans. Il s’occupe désormais des relations commerciales avec les compagnies d’Amérique du Nord pour la division roues et freins de l’équipementier aéronautique Messier-Bugatti-Dowty (Safran).

Une évolution naturelle

En 2001, son BTS technico-commercial en poche, il entre chez Messier-Dowty à Vélizy-Villacoublay, en banlieue parisienne. Il touche à plusieurs services, comme le commercial ou la logistique. Puis, soutenu par son entreprise, il exprime son souhait d’évolution. «On m’a proposé de rentrer dans un cursus de passage cadre au sein de la société», se rappelle-t-il.

>>> Retrouvez l'ensemble de notre dossier Formation

Il intègre le master 2 marketing et pratiques commerciales à l’institut d’administration des entreprises (IAE) de Paris, la Sorbonne graduate business school. A l’IAE, deux formules sont possibles: des cours du soir ou des journées dédiées aux cours. Il choisit la deuxième option.

Un sésame pour la suite

Trois jours par mois, il prend le RER pour aller étudier à la Sorbonne à Paris. Un retour sur les bancs de l’école qui n’est pas si facile à gérer:«On retrouve le schéma de travail d’un étudiant, c’est très strict. Il faut garder une attention permanente au fil de la journée», raconte Sylvain.

Aujourd’hui diplômé d’un master 2, Sylvain a obtenu le statut de cadre dans son entreprise. Un sésame sur lequel il compte pour évoluer: «Je pourrai postuler à des offres d’emploi en interne, qui étaient inaccessibles avant ma formation continue.»