Le «Blended Learning», une alternative à étudier

Sylvie Laidet

— 

Pratique, le «blended learning» permet d'étudier tout en travaillant
Pratique, le «blended learning» permet d'étudier tout en travaillant — Lisa Powell / AP / Sipa

ETUDES - Il existe presque autant de façons d'étudier que de métiers... Le «blended learning» fait partie des dernières tendances pour suivre facilement un troisième cycle.

Le «blended learning» est un mode d’apprentissage qui mixe les cours en classe avec de vrais professeurs et des modules de formation à distance accessibles via un ordinateur ou une tablette (vidéo, quiz, serious game, etc.). Les établissements proposant des troisièmes cycles en formation continue s’y sont évidemment convertis car cela permet de se former en partie depuis son lieu de travail sans être obligé de s’absenter.

Le «blended learning» présente aussi un avantage pédagogique. «Dans une session à distance, il n’y a pas tous les préliminaires d’introduction, de présentation des participants… On entre directement dans le vif du sujet», note Yann Coirault, responsable de l’innovation chez CSP Formation.

Un gain de temps

Dans le «blended learning», les enseignements théoriques sont effectivement lus, appris et potassés par les étudiants avant de se rendre aux sessions en classe. «Chez les adultes, le taux de rétention d’information s’élève à 65% si, en plus de la lecture des cours, ils échangent sur le sujet avec un professeur ou avec leurs pairs. D’où l’intérêt de ce type de pédagogie dans le cadre d’une formation continue», ajoute Yann Coirault.

Le «blended learning» serait donc une piste efficace à condition de s’auto-discipliner pour apprendre en ligne. Mais aussi pour participer aux rassemblements physiques qui se déroulent souvent le soir ou le week-end.