Les bonnes astuces pour financer ses études

Emilie Kovacs
— 

SOLUTION - Effectuer des études supérieures n'est pas donné à tout le monde, notamment à cause de leur coût. Il existe néanmoins des bons plans pour les payer sans avoir à alarmer son banquier.

Trois étudiantes en Master 2 Pro «Cinéma, télévision, nouveaux médias» à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne cherchaient des fonds pour leur projet de fin d’année: la production d’un court-métrage pour le Festival Nikon. Résultat? 810€ (contre 800€ espérés) ont été collectés sur la plateforme spécialisée dans le financement participatif EdukLab.

«Tout étudiant désireux de collecter de l’argent peut s’inscrire gratuitement et présenter son projet avec un texte, des photos ou des vidéos. Il fixe un objectif de collecte et une date de fin de campagne. Une fois le but atteint, l’étudiant reçoit l’argent sur son compte en banque. Sinon, les contributeurs sont automatiquement remboursés sans frais», décrit Jean-Marc Nourel, président et fondateur d'EdukLab. Lancée en octobre 2013, la plateforme a reçu plus de cinquante demandes de financement de projets, dix ont été acceptées, et trois financées.

Des rentrées d'argent variées

«La plupart des étudiants perçoivent de l'argent soit de leurs parents, soit d'une bourse, soit d'un prêt bancaire», observe Clothilde Hanoteau, responsable du service coaching orientation du magazine L'Étudiant. Ils sont de plus en plus nombreux à s'inscrire en alternance (apprentissage ou contrat pro) pour être rémunérés et s'assumer.»

Moins connus, les aides des mairies, les prêts d'honneur (jusqu'à 90.000€ à demander auprès de l'État), et les prêts solidaires (via des plateformes de crowdfunding) offrent des alternatives. Sur Hellomerci.com par exemple, l'étudiant peut choisir d'emprunter de 200 à 10.000€ qu'il remboursera sur 1 à 36 mois.

«Je sollicite un prêt afin de pouvoir me consacrer entièrement à la rédaction de mon mémoire de Master 2 de sociologie. Cela prendra quatre mois», indique Jérôme Zanazzi de Besançon sur Hellomerci.com. Il a pour l'instant collecté 300€ sur 3900€ espérés. L'an passé, Olga Turcan, jeune doctorante moldave à Strasbourg, a, elle, récolté 5000€ sur Indiegogo.com. A sa grande surprise, cent-trente donneurs lui ont ainsi permis de financer sa thèse en sciences du langage.

>>> Retrouvez l’ensemble de notre dossier sur la formation