La «territoriale» talonne la fonction publique d’Etat

© 20 minutes

— 

Deuxième pourvoyeur d’emplois après la fonction publique d’Etat, la « territoriale » propose 250 métiers différents et recrute 17 000 agents chaque année. « Le nombre de postes offerts va encore augmenter en raison de la décentralisation et de la pyramide des âges actuelle », indique André Rossinot, président du Centre national de la fonction publique territoriale. Au panthéon des métiers qui offriront le plus de postes aux concours dans les années à venir : ceux de la filière technique, de la filière sanitaire et sociale et de la police municipale. Les recrutements devraient donc concerner aussi bien des concours de catégorie A, B ou C. Atouts de ces métiers, selon André Rossinot : « Ils sont très concrets et permettent une proximité avec les citoyens et les autres acteurs de terrain. »

réussir un concours Pour optimiser vos chances de réussir un concours, plusieurs solutions vous sont proposées : « Les étudiants souhaitant tenter un concours de catégorie A peuvent s’y préparer dans un Institut d’études politiques, dans un Institut ou Centre de préparation à l’administration générale (Ipag ou Cpag). Les Greta, le Cned et la Mairie de Paris proposent aussi des modules de préparation à des concours de différentes catégories », indique Marie-Eve Laurent.