Comment devenir fonctionnaire?

© 20 minutes

— 

Un emploi stable, une rémunération agrémentée de primes et d’indemnités, des possibilités d’évolution et de mobilité intéressantes, des congés nombreux... C’est là quelques-uns des atouts de la fonction publique. Celle-ci est organisée en cinq départements : la fonction publique d’Etat, territoriale, hospitalière, européenne et la Ville de Paris. Pour intégrer une de ces administrations, vous devrez tenter un concours correspondant à votre niveau d’études : catégorie A (niveau bac + 3 à bac + 5), menant à des fonctions de cadres supérieurs ; catégorie B (niveau bac ou bac + 2), conduisant à des emplois de cadres moyens ; catégorie C (titulaires du BEPC, d’un CAP, d’un BEP – ces concours sont parfois ouverts sans condition de diplôme), pour les emplois d’exécution. A noter : il existe une catégorie D dans la fonction publique européenne pour des postes de chauffeur, de cuisinier... Sachez qu’il y a également des postes de contractuels ou de vacataires qui permettent d’exercer dans l’administration sans passer de concours : « Dans les administrations d’Etat, cela concerne les services de l’ANPE, les surveillants de collèges et lycées et les futurs assistants d’éducation, les ouvriers d’Etat du ministère de la Défense... », précise Marie-Eve Laurent, adjointe au chef du bureau du recrutement et de la formation à la direction générale de la fonction publique. Pour ces postes, les critères de recrutement sont similaires à ceux du secteur privé. N’hésitez donc pas à envoyer des candidatures spontanées !

5 millions C’est le nombre de fonctionnaires en France. Ils sont 2,5 millions à exercer dans la fonction publique d’Etat.