Plus d’adultes en formation

— 

 Créés à la fin 2004 pour remplacer certains contrats d’alternance (contrats de qualification, d'adaptation et d’orientation), les contrats de professionnalisation accueillent plus d’adultes et de chômeurs que les anciens dispositifs, indique une étude de la Dares, parue lundi. Les chômeurs représentent ainsi 35% des signatures de ces nouveaux contrats, contre 28%pour les anciens. Quant aux adultes de plus de 25ans, qui représentaient 6%des effectifs des anciens contrats, ils constituent désormais 12%des
titulaires. Toute l’étude : www.travail.gouv.fr