20 Minutes : Actualités et infos en direct
ArgentComment optimiser son budget pour les fêtes de fin d’année

Noël : Comment optimiser son budget pour les fêtes de fin d’année

ArgentLa période de Noël et du Nouvel An pèse lourdement sur le porte-monnaie, mais il existe des astuces pour ne pas se retrouver dans le rouge
Tenir son budget de Noël est une nécessité pour de nombreux foyers, surtout en cette période de flambée des prix.
Tenir son budget de Noël est une nécessité pour de nombreux foyers, surtout en cette période de flambée des prix. - iStock / City Presse
J.P. pour 20 Minutes

J.P. pour 20 Minutes

Après plus de deux ans passés sous le signe du Covid, c’est à présent la flambée de l’inflation qui menace de gâcher les fêtes de Noël ! Alors que les prix des produits de consommation grimpent en flèche, la facture des agapes de fin d’année promet d’être salée. Autant dire que la chasse aux bons plans est ouverte !



Le temps des coupes budgétaires

Entre les tablées festives, la décoration et les cadeaux, Noël et le jour de l’An coûtent cher. En 2021, une étude de Cofidis estimait l’enveloppe totale à 533 € en moyenne, dont 327 € rien que pour les cadeaux et 117 € pour le repas. Mais ça, c’était avant le contexte inflationniste…Tous les sondages le montrent : l’heure n’est plus à la profusion d’achats et les familles envisagent des coupes claires dans leur budget de fêtes.

D’après une enquête d’opinion YouGov menée pour LSA en septembre 2022, 41 % des personnes interrogées disent vouloir réduire leur enveloppe cadeaux pour les adultes, contre 33 % pour les présents faits aux enfants. Même chose du côté des victuailles puisque 36 % des sondés indiquent qu’ils vont diminuer le coût de leurs repas de fêtes. Un sondage de King Jouet chiffre, quant à lui, le budget cadeaux à environ 130 € cette année.

Avoir l’œil sur son budget

Pour ne pas se laisser déborder par l’esprit de Noël et en oublier les limitations de son compte bancaire, le premier réflexe doit être d’établir un budget fêtes. Calculez vos dépenses courantes et vos rentrées d’argent pour estimer combien vous pouvez raisonnablement mettre dans l’organisation du repas du réveillon, les cadeaux aux enfants et à la famille, ainsi que l’éventuelle décoration si vous souhaitez renouveler vos guirlandes et boules.


Calculez vos dépenses courantes et vos rentrées d’argent pour estimer combien vous pouvez raisonnablement dépenser
Calculez vos dépenses courantes et vos rentrées d’argent pour estimer combien vous pouvez raisonnablement dépenser - iStock

À l’ère des applications mobiles, une kyrielle d’outils, gratuits ou payants, se proposent de vous aider à garder le cap en fixant des limites à vos listes de cadeaux, en catégorisant vos dépenses des fêtes ou encore en proposant des graphiques simples et intuitifs pour garder l’œil sur vos frais en cette grosse période de shopping !

La chasse aux promos

Hausse des prix oblige, 74 % des Français se disent plus attentifs aux promotions que l’an passé lors de leurs achats pour les fêtes de fin d’année, selon le sondage YouGov. Le Black Friday, qui se déroule fin novembre, peut notamment permettre de dénicher des cadeaux à moindres frais.

De même, une enquête d’UFC-Que Choisir parue en 2019 et comparant les prix des jouets sur plusieurs années estimait que « la meilleure période pour faire les achats de jouets se situe entre la mi-novembre et la fin du mois » puisque les prix chutent après le boom de la rentrée, avant de grimper à nouveau en flèche en décembre.

Mais les plus prévoyants auront sans doute commencé à faire leurs emplettes de Noël il y a plusieurs mois en profitant des promotions en cours d’année et en particulier des déstockages qui ont lieu après les fêtes.

Des jouets stratégiques

Les enfants ont souvent tendance à être très (voire trop) gâtés à Noël. Pour en finir avec la surenchère de cadeaux qui ne seront finalement pas ou peu utilisés, mieux vaut miser sur la qualité que sur la quantité. Selon l’enquête King Jouet, les parents offrent ainsi en moyenne trois jeux ou jouets à leurs bambins.

De plus, 48 % des familles sondées envisagent d’acheter des présents d’occasion. La seconde main devient en effet une pratique courante, à la fois écologique et économique, y compris pour les achats de Noël.

Lui aussi démocratisé, le fait maison est un autre bon moyen de réduire le coût de vos festivités, tout en offrant des petits cadeaux plus personnalisés.

Le coup de pouce de l’État

Afin de soutenir les familles les moins aisées, l’État renouvelle chaque année la prime de Noël depuis 1998. En 2021, quelque 2,3 millions de foyers en avaient profité. Octroyée automatiquement à la mi-décembre, cette aide est destinée aux bénéficiaires de certains minima sociaux.

La Caisse des allocations familiales et la Mutualité sociale agricole attribuent entre 152,45 € et 442,10 € aux allocataires du revenu de solidarité active (RSA), en fonction de leur situation familiale (en couple ou non et selon le nombre d’enfants).

En revanche, Pôle emploi verse un montant forfaitaire de 152,45 € aux personnes touchant l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou l’allocation équivalent retraite (AER) pour celles qui l’ont obtenue avant sa suppression en 2011.

Sujets liés