Mariage : Retouches, droit de bouchon, cadeaux, parapluies... Attention aux dépenses cachées

ARGENT A côté des dépenses classiques, d’autres frais auxquels on n’avait pas forcément pensé peuvent venir gonfler la facture

M.K pour 20 Minutes
— 
Le coût moyen d'un mariage en France est de 12.000 euros
Le coût moyen d'un mariage en France est de 12.000 euros — Shutterstock / City Presse

Avec un budget moyen de 12.000 euros en France, l’organisation d’un mariage coûte cher aux futurs époux. Entre le lieu de réception, les tenues, le traiteur, le DJ et le photographe, la note peut vite grimper sans forcément avoir la folie des grandeurs.

Et à ces coûts inévitables, il faut ajouter d’autres dépenses. Essais de coiffure et de maquillage, retouches pour les tenues, cadeaux pour les invités, droit de bouchon et imprévus avant le jour J… Il existe de nombreux frais annexes qu’on ne pense pas toujours à budgétiser.

Les retouches des tenues

L’un des postes principaux de dépense d’un mariage est la robe de mariée. Beaucoup de femmes ne lésinent pas sur les moyens pour s’offrir celle de leurs rêves. Si le choix est parfois cornélien et peut prendre plusieurs semaines pour dénicher la tenue pour le jour J, on oublie souvent qu’il faut aussi prévoir quelques retouches.

Après les premiers essayages, il est en effet parfois nécessaire de modifier la taille, la longueur, les broderies… Quelques jours avant la cérémonie, vous devrez donc sûrement mettre la main au portefeuille pour que votre robe vous aille comme un gant. Pour éviter les mauvaises surprises, pensez donc à demander dès le départ le prix de cette prestation.

Les essais de coiffure et maquillage

De même, vous devrez en passer par les cases maquillage et coiffure. Et pas question d’improviser le matin de votre mariage. Les coiffeurs et maquilleurs professionnels proposent de faire au moins un essai quelques semaines avant la date fatidique, afin que votre mise en beauté vous plaise et soit cordonnée avec votre robe et vos accessoires. Ces prestations sont alors à rajouter dans votre budget global. N’oubliez pas non plus les frais liés à la manucure et l’épilation, si vous avez décidé de faire appel à une esthéticienne.

Le droit de bouchon

Pour festoyer comme il se doit mais aussi réduire les coûts, vous avez décidé de fournir vous-même les bouteilles de vin, champagne et apéritifs plutôt que d’opter pour la sélection de votre traiteur ? Là encore attention, il est en droit de vous facturer un droit de bouchon. Il s’agit d’une taxe (en général quelques euros par bouteille) qui correspond aux coûts de mise au frais et d’ouverture, ainsi qu’à la rémunération du service et du nettoyage des verres.

Cette pratique courante permet aussi au traiteur de compenser la marge qu’il ne réalise pas en ne vous fournissant pas les boissons. Bref, en fonction du nombre de bouteilles, le prix peut vite flamber.

Les petits cadeaux pour les invités

Si vous serez très certainement gâtés par vos invités, il est aussi de coutume de prévoir des petits cadeaux pour vos proches et amis lors de vos noces. Outre les classiques dragées, il est de bon ton de leur offrir des présents personnalisés avec votre date de mariage et vos prénoms : bouchons de vin, petits savons, magnets, épices, objets déco, mini-plante grasse… Les idées ne manquent pas pour marquer le coup, mais c’est encore ici une dépense importante à prévoir (environ 5 euros par invité). Pour limiter les frais, vous pouvez sinon confectionner des cadeaux vous-même.

Les pourboires pour les prestataires

Bien que le service soit compris dans le tarif global fourni par votre traiteur, DJ, photographe…, il est apprécié de laisser des pourboires aux prestataires, d’autant plus lorsque vous êtes pleinement satisfait de leur travail. Une enveloppe de 15 ou 20 euros est toujours la bienvenue pour les remercier. Cette dépense n’est en rien obligatoire.

Les donations aux offices religieux

De même, si, en plus de la mairie, vous avez choisi de vous unir religieusement, il est de coutume de faire un don, en général entre 150 et 250 euros, à la personne qui officiera durant la cérémonie.

Et les imprévus ?

Dans tous les cas, prévoyez une enveloppe supplémentaire de 10 à 15 % de votre budget global pour parer à tous les imprévus qui pourraient survenir à l’approche du jour J. Si la pluie s’invite à votre événement, il faudra par exemple investir dans des tentes et des parapluies afin de garder vos invités au sec.