Fêtes de fin d’année : Combien faut-il donner pour les étrennes ?

ARGENT Pompiers, éboueurs, facteur, baby-sitter… La fin d’année donne fréquemment lieu à un geste de gratitude envers les services et professionnels qui nous facilitent la vie toute l’année

Z.P. pour 20 Minutes
— 
Geld und Schokolade als Geschenk im Nikolaus Stiefel
Geld und Schokolade als Geschenk im Nikolaus Stiefel — IStock / City Presse

Durant les mois de décembre et de janvier, il est de tradition de donner de l’ argent à son gardien, sa femme de ménage, sa baby-sitter… Ce sont les fameuses étrennes. Mais combien faut-il donner pour ne pas passer pour un radin ?

Un cadeau pour service rendu

Qui ne s’est jamais retrouvé avec trois ou quatre calendriers à l’approche de la nouvelle année ? Les pompiers, les facteurs et les éboueurs ont pour habitude de faire du porte-à-porte pour en vendre en contrepartie d’étrennes librement définies par les usagers. La norme est de donner environ 10 euros aux pompiers et au facteur, 5 euros étant le minimum acceptable. Parce qu’il est indispensable à la salubrité, le service rendu par les éboueurs mérite lui aussi un petit geste de gratitude moyennant quelques euros.

Mais attention, pour être sûr de ne pas avoir affaire à un imposteur, demandez à voir la carte professionnelle des agents qui se présentent à votre porte. En outre, il est toujours préférable de donner des étrennes en liquide.

Un geste pour votre personnel à domicile

Il ne faudrait pas non plus oublier les professionnels auxquels vous faites peut-être appel à titre privé dans votre quotidien. En tête de liste, l’aide ménagère. Côté montant, tout dépend des liens que l’on a tissés avec elle et de la régularité de son travail. Plus elle vient souvent chez vous, plus le montant des étrennes sera élevé. Pour du ménage occasionnel, vous pouvez donner environ 30 euros. Sinon, il est recommandé de prévoir une cinquantaine d’euros.

Le principe est le même pour une baby-sitter. S’il s’agit d’un adolescent qui vient une ou deux fois par mois, un cadeau lui fera certainement plaisir. En revanche, s’il s’agit d’une relation plus régulière, mieux vaut, là encore, prévoir un billet de 50 euros.

Un cadeau historique

C’est dès l’Antiquité que les Romains ont commencé à s’offrir des présents pour accompagner des paroles de bon augure lors des premiers jours de janvier, le mois de Janus, placé sous le signe de la joie. Le terme « étrennes » vient d’ailleurs du latin « strena », qui désigne un cadeau fait pour apporter un bon présage. À cette époque, c’est à sa famille et à ses amis qu’on destinait ces petits gestes, qui prenaient aussi la forme d’hommage aux figures importantes de la ville.

Encore aujourd’hui, certains grands-parents perpétuent la tradition en donnant des étrennes à leurs petits-enfants. À partir de 10 ans, il est ainsi d’usage d’offrir une trentaine d’euros. Comptez ensuite environ 10 euros par année supplémentaire.