Coronavirus : Le gouvernement table sur une baisse de la consommation et des recettes fiscales pendant la crise

GROS SOUS En conséquence, un budget rectificatif pour 2020 est en cours de préparation

20 Minutes avec AFP
— 
Une réunion au ministère de l'Economie et des Comptes publics avec Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et Muriel Pénicaud.
Une réunion au ministère de l'Economie et des Comptes publics avec Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et Muriel Pénicaud. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

En raison de la crise du coronavirus, le gouvernement prévoit pour 2020 une consommation en recul de 2 %, une forte baisse de recettes fiscales et une inflation très basse de seulement 0,6 %, selon le projet de loi de finances rectificative présenté mercredi. « La consommation subirait une baisse marquée et temporaire, cette baisse se concentrant en priorité sur certains secteurs, au premier rang desquels l’hébergement et la restauration, les loisirs et la culture, les transports ainsi que sur d’autres secteurs dont la consommation n’est pas indispensable », détaille le gouvernement.

Par ailleurs, l’investissement « serait affecté par le ralentissement général de l’activité, ainsi que par la hausse progressive du coût du financement des entreprises », bien qu’atténué par les mesures prises par le gouvernement pour faciliter l’accès au crédit. Les exportations françaises vont elle aussi souffrir, les mesures prises pour ralentir la propagation de l’épidémie entraînant « un effet négatif très prononcé sur l’activité des autres pays et ainsi, sur la demande mondiale adressée à la France », prévoit encore le gouvernement.

Dans un tel contexte, l’inflation, déjà éloignée d’un niveau proche mais inférieur à 2 % souhaité par la Banque centrale européenne, avec 1,1 % en 2019, tomberait cette année à 0,6 %. Pour les finances publiques, ce ralentissement, qui devrait entraîner une chute du produit intérieur brut (PIB) de 1 % cette année, se traduirait par une baisse de 10,7 milliards d’euros des recettes fiscales nettes, toujours selon le projet de loi.