Combien coûte l’immatriculation d’un véhicule neuf ?

ARGENT À l’heure d’acheter un nouveau véhicule, il est judicieux de s’interroger sur le coût de son immatriculation. Or, selon sa puissance et votre lieu de résidence, vous pouvez avoir une mauvaise surprise

JP pour 20 Minutes
— 
Le coût de votre carte grise varie en fonction de la puissance de votre nouvelle voiture mais aussi de votre région de résidence.
Le coût de votre carte grise varie en fonction de la puissance de votre nouvelle voiture mais aussi de votre région de résidence. — IStock / City Presse

Ça y est, après des semaines de recherche assidue, vous avez enfin jeté votre dévolu sur ce magnifique petit coupé sport qui vous faisait les yeux doux dans la vitrine. Mais avant de passer en caisse, savez-vous combien vous coûtera l’immatriculation de votre nouveau bolide ?

Un lot de taxes

Qu’il soit acheté neuf ou d’occasion, tout véhicule doit en passer par la procédure d’immatriculation, afin d’obtenir le précieux certificat (l’ex-carte grise) qui vous autorisera à rouler. Pour déterminer son prix, il faut additionner différentes taxes. Les frais relatifs à la gestion et à la redevance d’acheminement sont assez dérisoires (une dizaine d’euros), tandis que la taxe pour la formation professionnelle dans les transports ne concerne que les véhicules utilitaires (de 34 à 285 euros en 2020).

C’est en réalité la taxe régionale qui constitue l’essentiel du coût de la carte grise. Votée chaque année par le conseil régional​, elle peut varier du tout au tout selon le territoire. En 2020, elle s’établit ainsi à 33 euros par cheval fiscal en Picardie, le montant le plus faible en France, et culmine à 51,20 euros dans la région Paca.

Pour une auto affichant 5 CV, la taxe régionale atteindra entre 165 et 256 euros selon votre lieu de résidence. Bonne nouvelle : la majorité des territoires appliquent une exonération totale pour les véhicules propres. En métropole, seuls la Bretagne et le Centre-Val de Loire limitent ce geste fiscal à 50 % d’exonération. À l’inverse, si vous optez pour un véhicule très polluant, une taxe supplémentaire spécifique, pouvant atteindre 20.000 euros pour les véhicules émettant plus de 184 g de CO2 par kilomètre, viendra alourdir l’addition de votre certificat d’immatriculation.

Faites votre demande en ligne

Si les concessionnaires se chargent le plus souvent de réaliser cette formalité à votre place, ce sera à vous de vous en occuper si vous avez acheté votre nouvelle auto à un particulier. Depuis fin 2017, la démarche est complètement dématérialisée.

À moins de se rendre dans l’un des 300 points numériques installés en préfecture ou sous-préfecture du territoire national, lorsque vous n’avez pas d’accès à Internet, il vous faudra donc créer un compte sur le site officiel de l'Agence nationale des titres sécurisés pour obtenir ce titre. Vous pouvez sinon passer par l’un des nombreux professionnels spécialisés qui ont émergé au moment du passage à la procédure en ligne, mais vous devrez alors ajouter le coût de ce service à la facture globale.