Honda Civic, le choc du style

© 20 minutes

— 

La nouvelle Civic, huitième du nom, fait vraiment figure d’ovni sur la route. Oubliée la fadeur de la précédente génération. Là, les designers de Honda se sont déchaînés. Calandre spectaculaire avec son bandeau de phares continu, lignes affûtées, lunette arrière en deux parties intégrant un béquet, double échappement triangulaire, planche de bord en trois dimensions façon vaisseau spacial ou PS2 : sportive et futuriste, elle a de quoi faire tourner les têtes. Comme les Civic de caractère des années 1980, d’autant que la fonction n’a pas été sacrifiée sur l’autel du style. Compacte et bien conçue, son architecture particulière (elle cache son réservoir sous les sièges avant) a permis de dégager un grand espace arrière et un coffre immense. La modularité est intéressante avec des assises au choix, rabattables ou relevables verticalement contre le dossier. Il manque juste un peu de garde au toit pour les passagers latéraux arrière. Un peu décevante avec ses moteurs essence trop lisses, la Civic offre en revanche un excellent agrément avec le remarquable i-CTDi à démarrer via un bouton rouge. Ce premier Diesel de Honda, assez discret et sobre, est encore dépourvu de filtre à particules. Dommage. Son châssis efficace et sûr s’accorde parfaitement avec les belles performances de ce moteur, au détriment du confort, un peu ferme. Vendue à partir de 21 400 euros en Diesel, les tarifs de la Civic sont relativement élevés. Un positionnement « premium » justifié par une excellente qualité de fabrication et un équipement riche. Reste juste à asseoir une réputation devant des références comme Audi ou Alfa Romeo, au nom établi et aux lignes plus classiques qui ne risquent pas de lasser. Nicolas Valeano

fiche technique Dim. : 4,148 x 1,765 x 1,460 m (L x l x h). Poids : 1 362 kg. Coffre 485/1 352 l. Moteur 4 cyl. Diesel 2,2 l (140 ch, 8 ch fiscaux). Consommation mixte 5,1 l/100 km. Prix : de 21 400 à 28 000 euros .