Le haut de gamme allemand a le vent en poupe

AUTO Retour des marges insolentes pour les trois constructeurs...

Pierre Desjardins

— 

Le haut de gamme allemand a le vent en poupe
Le haut de gamme allemand a le vent en poupe — D.R.

Après un passage à vide l'année dernière, les trois principaux constructeurs allemands de berlines haut de gamme, BMW, Audi et Mercedes, reprennent la route des ventes et des profits grâce aux Etats-Unis et à la Chine, un marché désormais incontournable.

Après une brève euphorie durant les premiers mois de l'année 2010, les chiffres de ventes de voitures neuves dans les pays européens repiquent du nez depuis avril avec -7,4%, une tendance confirmée le mois suivant avec -9,3%. L'Allemagne, plus gros marché européen, fait partie des pays les plus touchés avec des baisses supérieures à 30%.

Pourtant, même si le vieux continent reste leur plus gros marché en terme de volume de ventes, les marques premium d'outre-Rhin affichent d'insolentes marges opérationnelles sur les six premiers mois de l'année : 6,6% pour BMW, 7,6% pour Audi et 8,5% pour Mercedes ! Pour en trouver les raisons, il faut se tourner vers les Etats-Unis, où l'heure est définitivement à la reprise, mais surtout, une fois de plus, vers la Chine. En effet, BMW y réalise 11% de ses ventes, Mercedes 14% et Audi 17%.

Attention toutefois à la fragilité de cette apparente bonne santé, à la merci d'un ralentissement possible des progressions américaine ou chinoise ou d'une éventuelle remontée de l'euro.