Dacia Duster 2 roues motrices: un risque de retournement sans l'ESP?

AUTO L'ESP sera disponible à partir de mars 2011...

Cédric Pinatel

— 

Capture d'écran d'une Dacia Duster en plein effort
Capture d'écran d'une Dacia Duster en plein effort — D.R.

Le Dacia Duster a unanimement été reconnu comme un véhicule dont le rapport prix / prestations est quasiment imbattable. Ses premiers chiffres de vente semblent déjà très satisfaisants pour Renault, mais un petit souci aurait été détecté par l'équivalent néerlandais de l'ADAC, le même genre de problème qui avait déjà affecté récemment le Citroën Nemo.

L'agence de l'ANWB a en effet testé le Dacia Duster en conditions d'évitement d'obstacle à haute vitesse, sorte d'équivalent néerlandais du fameux test de l'élan. Le principe est simple : lancer le véhicule à 65 km/h dans une manoeuvre d'évitement entre les cônes.

Le Dacia Duster est d'abord testé en version 4x4 muni de l'ESP et le véhicule s'en sort normalement. Puis c'est au tour de la variante deux roues motrices dépourvue de l'ESP d'y passer. Dans ce cas, la roue arrière extérieure du SUV Dacia se décolle clairement de la chaussée et l'auto se retrouve en fâcheuse posture à la fin de la manoeuvre même s'il ne se retourne pas. De son coté, Renault affirme que le Duster ne peut pas se retourner dans une telle situation et ajoute que l'ESP sera disponible sur toutes les motorisations du Duster à partir de mars 2011.

Source: ANWB