Renault revient sur le devant de la scénic

Christophe Joly

— 

Agréable à conduire, le nouveau modèle peut décevoir au niveau de la consommation.
Agréable à conduire, le nouveau modèle peut décevoir au niveau de la consommation. — dr

Se bonifier pour espérer redevenir premier. Alors qu'il s'est fait doubler

par Citroën et son Picasso sur le segment des monospaces compacts, Renault n'a pris aucun risque pour renouveler son Scénic. Le style, sans être aussi fade que celui d'une Laguna, ravira ceux qui veulent rouler incognito. Mais à l'inverse de la précédente génération, le Grand Scénic - la version courte arrive chez les concessionnaires - n'est pas qu'un modèle court rallongé, puisque doté d'une ligne spécifique.

A l'intérieur, le bond en avant est évident, avec une planche de bord complètement redessinée, une finition à la hausse et une ergonomie irréprochable. La luminosité reste appréciable (même si le C4 Picasso fait mieux), tout comme les rangements à foison (plus de quarante) et les sièges individuels coulissants...

Mais, contrairement au Citroën, pas question d'escamoter les sièges de la seconde rangée dans le plancher. Pour un déménagement d'un jour, il va falloir démonter les lourds sièges (16 kg chacun), et les stocker. Quant à la dernière rangée, seuls des enfants pourront s'y installer confortablement. Là, forcément le coffre est réduit à la portion congrue. En version 5 places, le coffre est vaste (702 dm3), carré et facile à charger.

Au volant, le plaisir est au rendez-vous grâce à une direction bien calibrée, un châssis agile et une bonne position de con­duite. Le moteur Diesel 160 che­vaux donne toute satisfaction, aidé par une boîte bien étagée et agréable à manipuler. Seule la consommation peut décevoir, oscillant entre 7 et 7,5 l/100 km selon l'ordinateur de bord. La vraie bonne nouvelle vient du tarif, stable par rapport à l'ancien modèle et compétitif face à ses concurrents. S'il s'affiche à 30 100 euros avec le moteur essayé dans la finition haut de gamme, son prix débute à 21 100 euros en finition Authentique avec le moteur essence 110 chevaux.

Amélioré, le Scénic a les cartes en main pour reprendre la tête. Mais attention, à l'automne, Peugeot se lancera enfin dans le monospace compact. W