Contrôle technique : Les départements où il est le moins cher

VOITURE Entre la Haute-Savoie et le Loiret, on constate près de 28 euros de différence en ce mois de juin pour passer le contrôle technique

20 Minutes avec agence
— 
Illustration d'un contrôle technique.
Illustration d'un contrôle technique. — Adil Benayache/SIPA

Le prix moyen du contrôle technique est resté plutôt stable ces dernières années, selon une étude menée par le comparateur Simplauto.com. Hors promotion, il s’élève en moyenne à 78,52 euros en ce mois de juin pour un véhicule particulier thermique (essence ou diesel) à deux roues motrices, indique Capital qui relaie les résultats de l’étude. En 2018, les automobilistes devaient débourser en moyenne 77,62 euros. Cela représente une hausse de 1,16 % en quatre ans, inférieure donc à l'inflation.

L’augmentation avait été violente avec la réforme de 2018. « Notre baromètre révélait une flambée historique des prix, de l’ordre de 12 %. Depuis, cette augmentation semble marquer le pas malgré le contexte inflationniste actuel. C’est à la fois inédit et surprenant », pointe l’étude.

Les prix en baisse dans 24 départements

Il existe des disparités importantes selon les territoires. Ainsi, dans certains départements, le prix du contrôle a baissé. C’est le cas dans l’Aude (-4,61 %), le Loiret (-3,59 %), les Landes (-3,19 %) ou encore les Hautes-Alpes (-2,14 %). Près de 25 départements sont concernés par ces baisses de tarif.

Dans d’autres départements en revanche, les prix ont augmenté comme en Indre-et-Loire (+8,44 %), en Corrèze (+5,51 %) ou encore dans la Sarthe (+4,75 %). Les plus fortes hausses concernent les départements d’outre-mer. Le prix d’un contrôle en Martinique a augmenté en quatre ans de 12,92 %, et de 11,48 % en Guyane. La hausse est plus mesurée en Guadeloupe (5,98 %).

Un record pour la Haute-Savoie

C’est en Haute-Savoie que la visite est la plus onéreuse avec un prix moyen de 97,49 euros en juin. La Corse du Sud affiche aussi un tarif très élevé (92,80 euros). Les départements les plus abordables sont le Loiret (69,64 euros), la Moselle (67,09 euros), la Loire (69,59 euros), l’Ariège (68,87 euros) et le Pas-de-Calais (69,96 euros).

Comment expliquer ces disparités ? C’est parce que les prix ne sont pas fixés par l’Etat. « Chaque centre fixe librement ses tarifs, en fonction notamment de la concurrence locale », explique le comparateur Simplauto.com.