Mercedes 300 SLR Uhlenhaut : la voiture la plus chère jamais vendue. Et de loin !

Auto Une Ferrari 250 GTO qui s’échange pour 70 millions d’euros, c’est déjà incroyable. Mais que dire alors de cette vente d’une Mercedes 300 SLR Uhlenhaut qui pulvérise tous les records ?

Stéphane Lémeret
— 
Mercedes 300 SLR Uhlenhaut
Lancer le diaporama
Mercedes 300 SLR Uhlenhaut — DR

En ces temps où de plus en plus éprouvent des difficultés à joindre les deux bouts, voire à « simplement » payer une facture de gaz ou d’électricité, l’actualité nous réserve parfois des surprises, pour ne pas dire des faits qui dépassent l’entendement. Ainsi, de source non officielle, cette Mercedes 'Silver Arrow' aurait récemment été vendue aux enchères pour la somme de… 142 millions de dollars !

Mercedes 300 SLR Uhlenhaut
Mercedes 300 SLR Uhlenhaut - DR

Si l’information s’avère exacte, le modèle entrerait donc dans l’histoire en devenant la voiture la plus chère de tous les temps. Mais qu’est-ce qui peut justifier un montant pareil (pour autant qu’il soit justifiable !) ? En fait, il s'agit d’une Uhlenhaut extrêmement rare. Ce modèle a emprunté son nom à Rudolf Uhlenhaut, l'ancien patron du centre d'essais de Mercedes. Seuls 2 modèles ont été construits en 1956. Pour vous donner une idée de comparaison, Ferrari a produit 36 exemplaires de la 250 GTO. On comprend mieux l’intérêt que peut susciter cette Allemande.

Mercedes 300 SLR Uhlenhaut
Mercedes 300 SLR Uhlenhaut - DR

Mais pour savoir pourquoi Mercedes n’a fabriqué que 2 voitures, il faut remonter au 11 juin 1955, date à laquelle une 300 SLR s’était « envolée » dans le public des 24 heures du Mans, causant la mort de 84 personnes (dont le pilote français Pierre Levegh), et le retrait de la marque de toute compétition jusqu’en 1989. A cette époque, les deux Uhlenhaut étaient déjà construites. Et comme elles ne pouvaient plus rouler en course, Rudolf Uhlenhaut les aurait utilisées au quotidien comme « voitures de fonction ».

Mercedes 300 SLR Uhlenhaut
Mercedes 300 SLR Uhlenhaut - DR

Mais d’autres mystères subsistent autour de cette voiture. On ne sait par exemple toujours pas qui s’en est porté acquéreur, ni à qui Mercedes reverserait éventuellement cette somme folle, apparemment promise à une œuvre caritative. D'ailleurs, le constructeur à l’étoile n’a fait aucune déclaration officielle quant à cette vente présumée.