Jaguar Land Rover s’engage dans la lutte contre le réchauffement climatique

auto D’ici 2030, Jaguar Land Rover a promis de réduire de 46 % ses émissions de gaz à effet de serre. En outre, l’entreprise réduira de 54 % les émissions moyennes de ses véhicules avec une diminution de 60 % sur leur cycle de vie complet.

Stéphane Lémeret
Avec l'I-Pace, Jaguar entre de plain-pied dans l'univers de la voiture électrique performante !
Avec l'I-Pace, Jaguar entre de plain-pied dans l'univers de la voiture électrique performante ! — DR

Ces objectifs confirment la volonté de l’entreprise de tendre vers une réduction du réchauffement climatique de 1,5°C, soit l’objectif le plus ambitieux de l’Accord de Paris. Ils illustrent par ailleurs l’engagement de Jaguar Land Rover à l’échéance 2030, suivi par l’objectif zéro émission dans la deuxième décennie sur toute la chaîne d’approvisionnement, les produits et les opérations d’ici 2039, dans le cadre de sa stratégie Reimagine. Pour y parvenir, l’entreprise entend décarboniser la conception et les matériaux, les opérations de fabrication, la chaîne d'approvisionnement, l'électrification, la stratégie des batteries, les processus d'économie circulaire en allant même jusqu'au traitement de fin de vie des voitures.

Jaguar E-Pace
Jaguar E-Pace - DR

Rossella Cardone, directrice et responsable du développement durable chez Jaguar Land Rover, a déclaré : « Le développement durable est au cœur de notre stratégie Reimagine, avec pour objectif de devenir une entreprise zéro carbone d’ici 2039, tout en construisant des véhicules de luxe. Alors que nous passons de l’ambition climatique à l’action, nous intégrons désormais la durabilité dans l’ADN de Jaguar Land Rover pour minimiser notre empreinte carbone. » Dormez tranquilles amateurs de grosses berlines, de SUV et de 4x4 !