Contrôle technique : Près de 560.000 véhicules auraient zappé leur visite obligatoire cette année

AUTOMOBILE Les professionnels du secteur s’inquiètent pour leur activité mais aussi pour la sécurité des usagers de la route

20 Minutes avec agence

— 

Réalisation d'un contrôle technique
Réalisation d'un contrôle technique — V.Wartner

Environ 560.000 véhicules n’ont pas passé le contrôle technique cette année alors qu’ils auraient dû le faire. Ce chiffre record, relayé par Le Journal de l'Auto, vient du réseau Dekra, un acteur majeur dans ce secteur. A la fin du mois d’octobre, le nombre de « retardataires » était estimé à environ 430.000. Le phénomène tend donc à s’aggraver.

« Nous voulons sensibiliser sur les risques »

Les professionnels regrettent certaines décisions récentes du gouvernement. Au plus fort de la crise des Gilets jaunes, fin 2018, le gouvernement avait reporté de six mois le durcissement du contrôle technique. « Ce report a provoqué une forme de flou et certains automobilistes ont cru qu’ils pouvaient bénéficier d’une forme de tolérance », estime Karine Bonnet, présidente du réseau Dekra.

Les centres s’inquiètent pour leur activité mais aussi pour la sécurité des usagers de la route avec ces véhicules qui n’ont pas été contrôlés. Pour lutter contre ce phénomène, ils ont demandé au gouvernement de mettre à leur disposition un fichier national des automobilistes devant se présenter. « L’idée n’est pas de faire de la dénonciation d’infraction. Nous voulons simplement les sensibiliser sur les risques qu’ils peuvent encourir avec un véhicule non contrôlé », précise Karine Bonnet.