Bond de 9,3% des immatriculations de voitures neuves en mars

ECONOMIE «L'économie frémit», selon le patron du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA)...

20 Minutes avec AFP

— 

Voitures à l'arrêt à un péage autoroutier.
Voitures à l'arrêt à un péage autoroutier. — LAURENT CIPRIANI/AP/SIPA

Les immatriculations de voitures particulières neuves en France ont enregistré une hausse vigoureuse de 9,3% en mars, permettant de clore le premier trimestre 2015 sur une progression de 6,9%, a annoncé mercredi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Constatant que l'«économie frémit», le président du CCFA, Patrick Blain, a dans la foulée révisé à la hausse la prévision de croissance du marché français pour 2015, à +2%. L'organisme tablait auparavant sur une stabilité par rapport à 2014.

Une tendance depuis début 2015

Même si les constructeurs français ont profité du dynamisme du marché le mois dernier, avec une croissance des volumes de 8,1% pour Renault et 7,9% pour PSA Peugeot Citroën par rapport à la même période de 2014, ce sont les groupes étrangers qui ont le mieux tiré leur épingle du jeu puisque leurs immatriculations ont augmenté de 11,1%, selon la même source.

La tendance est la même pour les trois premiers mois de l'année, les importateurs ayant progressé de 10,9% et les constructeurs français de 3,8%. Peugeot (+4,6%) a davantage brillé que Renault (+2,9%) pendant la période.

Les 6,9% enregistrés au premier trimestre et les 2% de prévision pour l'année sont à mettre en rapport avec la très faible hausse (+0,3%) constatée en 2014. Celle-ci avait toutefois permis de stopper l'hémorragie des immatriculations résultant de la crise.