Les françaises attendues au tournant

SALON DE GENEVE Peugeot, Citroën et Renault misent sur la qualité pour redresser la barre en 2007

— 

Après une année 2006 à oublier très vite, 2007 sera-t-elle l’année de la reprise pour les constructeurs français ? Dans tous les cas, au Salon deGenève on veut y croire. Renault présente sa nouvelleTwingo,avec un an de retard. L’enjeu est de taille : remplacer un phénomène qui s’est vendu à 2,4 millions d’exemplaires en quatorze ans.Le groupe Peugeot Citroën investit quant à lui – tardivement – un nouveau segment pour lui, celui des SUV ou 4 x 4 avec son duo Citroën C-Crosser et Peugeot 4007.Raisonnable, le constructeur ne mise «que» sur  30 000 ventes par année pleine en Europe. Bien loin des 80 000 Toyota RAV 4 vendus l’an dernier sur le Vieux Continent. Pour l’un comme pour l’autre groupe, un seul mot est sur toutes les lèvres : la qualité. Dès l’an dernier, CarlosGhosn, patron deRenault, a mis l’accent dessus, tant au niveau du produit que du service. Objectif : faire oublier la fiabilité calamiteuse de la Laguna 2 à son lancement. Une stratégie qui commence à porter ses fruits.Selon le constructeur, « lenombre d’incidents a baissé de 40 % entre mi- 2005 et mi-2006 ». Dès son intronisation à la tête du groupe PSA début février, Christian Streiff lui a emboîté le pas. Là encore,qualité est lemot d’ordre.Reste à faire passer le message.

Christophe Joly