Les conducteurs de 4X4 deux fois plus dangereux

— 

Si les amateurs de 4x4 sont séduits par leur allure, la position du conducteur "perché" au-dessus du trafic et leur habitacle spacieux, les défenseurs de l'environnement sont irrités par le développement de ces véhicules polluants d'usage de plus en plus citadin.
Si les amateurs de 4x4 sont séduits par leur allure, la position du conducteur "perché" au-dessus du trafic et leur habitacle spacieux, les défenseurs de l'environnement sont irrités par le développement de ces véhicules polluants d'usage de plus en plus citadin. — Joel Saget AFP

Ils les cumulent. Non seulement ils polluent davantage mais les propriétaires de 4X4 conduisent également plus dangereusement que les autres automobilistes. C’est la conclusion d’études du comportement rapportées dans la revue britannique New Scientist à paraître samedi.
 
Selon une étude publiée par le journal professionnel néo-zélandais Transportation Research et menée sur 1.196 chauffeurs de berlines ordinaires et de 4X4, ces derniers avaient 55% plus de chances de conduire avec une seule main sur autoroute. «Se trouvant dans de grands véhicules, plus hauts, les chauffeurs de 4X4 pensent qu'ils sont plus en sécurité et leur perception du risque est atténuée», estime dans New Scientist Jared Thomas, du Laboratoire des sciences du comportement Opus à Wellington.
 
En 2006, une étude britannique avait conclu que près d'un conducteur de 4X4 sur 12, à Londres, utilisait son téléphone portable au volant, soit quatre fois plus que les autres. Pas étonnant que le chanteur pop britannique George Michael ait embouti trois voitures avec son 4x4, en avril 2006. Par ailleurs, près de 20% ne mettaient pas leur ceinture de sécurité, contre 15% pour les autres.
 
Le British Medical Journal (BMJ) avait demandé en 2005 que les 4X4 portent à l'extérieur un signe prévenant les piétons du danger qu'ils représentent. Le risque de mourir lorsqu'on est renversé par ce type de véhicule parfois équipés de pare-buffles est en effet près de deux fois plus important que pour une autre automobile, selon la revue médicale.