Opération de lifting sur le Ford C-Max

©2006 20 minutes

— 

Après trois ans d'une belle carrière, Ford rajeunit son C-Max. En toute logique, il adopte le « kinetic design » (« l'énergie en mouvement ») de son grand frère S-Max. Au menu, un capot plus nervuré, des projecteurs ciselés et une entrée d'air béante. L'arrière évolue moins, avec un nouveau bouclier et des feux désormais à diodes. L'intérieur voit sa planche de bord légèrement redessinée et dotée de matériaux plus flatteurs. Lancement au printemps, à des prix proches de l'actuel (à partir de 19 900 euros ).