Areva espère une relance du programme nucléaire chinois en 2013

Reuters

— 

Areva espère une relance du programme nucléaire chinois début 2013, a déclaré jeudi Luc Oursel, le président du directoire du groupe public français.

Suspension après Fukushima

La Chine a suspendu les nouveaux projets de centrales nucléaires et lancé des inspections des sites existants après l'accident de Fukushima, au Japon, survenu en mars 2011.

Alors que deux réacteurs EPR d'Areva sont actuellement en construction en Chine, le spécialiste français du nucléaire négociait la vente de deux unités supplémentaires de ce type lors de l'accident de Fukushima.

«De belles opportunités pour les technologies françaises»

«Nous attendons la décision très probable du gouvernement chinois de relancer son programme nucléaire, probablement au début de l'année prochaine», a déclaré à des journalistes Luc Oursel en marge de l'université d'été du Medef.

«Il y aura de belles opportunités pour les technologies françaises sur un marché très important», a-t-il ajouté.

Areva, qui cherche par ailleurs à finaliser deux commandes signées fin 2010 en Inde pour la construction de deux EPR, a indiqué en fin d'année dernière qu'il espérait engranger 10 commandes de réacteurs de ce type dans les cinq prochaines années, malgré Fukushima.