Carrefour confirme la suppression de 500 à 600 emplois en France

SOCIAL Aucun licenciement n'est à prévoir...

Avec Reuters

— 

Une enseigne Carrefour en avril 2011.
Une enseigne Carrefour en avril 2011. — SOLAL/SIPA

Carrefour a présenté mercredi aux syndicats un programme de suppression de 500 à 600 emplois dans les sièges et les fonctions support du groupe en France, a-t-on appris de sources syndicales.

Afin de renforcer son efficacité

Ces réductions d'effectifs se feront sur la base de départs volontaires et sans licenciements, ont précisé à Reuters les représentants des syndicats Force ouvrière et CFDT du groupe.

Le distributeur a fait savoir, lors des comités d'entreprise des différents sièges réunis mercredi, que le «renforcement de son efficacité et la réduction de ses frais généraux (...) nécessitaient d'adapter ses effectifs dans les sièges et les fonctions support, qui devraient concerner 500 à 600 personnes», a déclaré Michel Engels, représentant de Force ouvrière.

Les syndicats ont dit craindre d'autres vagues de suppressions de postes si la conjoncture continuait de se dégrader.