Crise de la zone euro: Hollande prépare son déplacement en Espagne

Avec Reuters

— 

François Hollande se rend jeudi à Madrid, nouvelle étape d'une tournée européenne destinée à esquisser une sortie de crise de la zone euro fragilisée par la crise en Espagne, qui pourrait être contrainte de recourir aux mécanismes d'aide européens. C'est la première fois depuis son élection que le président français se rend à Madrid pour s'entretenir avec le président du gouvernement espagnol, le conservateur Mariano Rajoy.

François Hollande, qui a rencontré Angela Merkel et le Grec Antonis Samaras la semaine dernière, s'entretiendra mardi à Rome avec l'Italien Mario Monti. Une rencontre avec le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, est aussi prévue. Paris tente de préserver sa relation «fondamentale» mais «pas exclusive» avec Berlin, indispensable à tout accord avec une Allemagne rendue plus intransigeante par la proximité des élections législatives de 2013, tout en prêtant une oreille attentive à ses voisins du Sud.

Projet de la BCE dévoilé le 6 septembre

Un sommet franco-espagnol et un autre entre la France et l'Italie devraient être organisés d'ici à la fin de l'année. «Le président poursuit son action pour trouver des solutions aux difficultés de la zone euro», souligne une source diplomatique française. «Cela s'inscrit dans cette action qui consiste à préparer les décisions très importantes des mois de septembre et octobre et qui doivent être décisives pour régler les difficultés principales.»

La Banque centrale européenne (BCE) pourrait dévoiler le 6 septembre les modalités de son projet pour faire face à la crise de la dette. La chancelière Angela Merkel sera ce même jour en Espagne pour voir Mariano Rajoy, qui a fait un premier pas vers l'hypothèse d'un plan de soutien à son pays mais a dit d'abord vouloir en savoir plus sur les conditions exigées en retour. Madrid aura-t-il recours à la BCE ? «C'est à l'Espagne de dire si elle en a besoin», dit une source française.