Carrefour: Le gouvernement va examiner la situation selon Arnaud Montebourg

Reuters

— 

Le gouvernement va examiner la situation de Carrefour, qui pourrait supprimer plus de 500 emplois, a déclaré dimanche le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg. Les syndicats craignent que le groupe de distribution annonce ces suppressions de postes mercredi.

«Nous allons nous pencher sur cette entreprise comme nous l'avons fait sur d'autres», a dit Arnaud Montebourg lors d'une émisssion BFM-TV, RMC et Le Point. Nous allons regarder quelle est la rentabilité de l'entreprise et les raisons pour lesquelles elle se trouve dans cette situation», a-t-il ajouté.

Des réductions d'effectifs étaient attendues depuis que le nouveau PDG Georges Plassat a indiqué en juin que la réduction des frais généraux et des coûts de siège était une priorité pour redresser Carrefour, miné notamment par des lourdeurs administratives et des erreurs stratégiques.

«D'après nos informations, on pense qu'il sera annoncé entre 500 et 600 suppressions de postes environ dans les sièges, soit un peu moins de 10% des effectifs», a dit samedi Serge Corfa, délégué national du syndicat CFDT chez Carrefour.