Terres rares: La Chine augmente ses quotas d'exportation

avec AFP

— 

Le gouvernement chinois a annoncé mercredi augmenter légèrement ses quotas d'exportation de terres rares, alors qu'il est critiqué par ses partenaires commerciaux pour ses restrictions au commerce de ces minéraux indispensables dans les hautes technologies.
Le gouvernement chinois a annoncé mercredi augmenter légèrement ses quotas d'exportation de terres rares, alors qu'il est critiqué par ses partenaires commerciaux pour ses restrictions au commerce de ces minéraux indispensables dans les hautes technologies. — Peter Parks afp.com

Le gouvernement chinois a annoncé mercredi augmenter légèrement ses quotas d'exportation de terres rares, alors qu'il est critiqué par ses partenaires commerciaux pour ses restrictions au commerce de ces minéraux indispensables dans les hautes technologies.

Les entreprises chinoises productrices pourront exporter 9.770 tonnes supplémentaires de terres rares cette année, soit un total de 30.996 tonnes en 2012, a indiqué dans un communiqué le ministère du Commerce. L'an dernier la Chine avait accordé à ses producteurs le droit d'exporter 30.184 tonnes, a rappelé le ministère.

La Chine extrait plus de 95% des terres rares de la planète

L'augmentation demeure donc très limitée: le gouvernement avait d'ailleurs déjà assuré que le niveau des quotas pour 2012 serait à peu près le même qu'en 2011. Et il ne s'agit que de quotas: l'an dernier, les exportations de terres rares chinoises n'ont atteint que 18.600 tonnes. Les Etats-Unis, l'Union européenne et le Japon ont porté plainte devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en mars dernier, arguant que l'industrie chinoise du secteur cherchait à profiter de sa position de quasi-monopole.

La Chine extrait à elle seule plus de 95% des terres rares de la planète. Il s'agit d'un groupe de 17 minéraux possédant des propriétés chimiques et électromagnétiques proches, servant à fabriquer entre autres ordinateurs, écrans, matériel audio, caméras et appareils photo, pièces automobiles, ampoules ou piles.

Les partenaires commerciaux de la Chine l'ont accusée de chercher à faire monter les prix et de forcer les entreprises étrangères du secteur à se relocaliser en Chine pour gagner un accès aux terres rares.