Série de nominations à Vivendi

Avec Reuters

— 

Vivendi a annoncé une série de nominations destinées à affiner sa gouvernance et a chargé Bertrand Meheut, le président du directoire de Canal+, d'une mission de réflexion sur son pôle médias. Le groupe de médias et de divertissement a nommé Jean-Yves Charlier au poste de directeur général de ses activités télécoms, a fait savoir Vivendi dans un communiqué diffusé lundi soir.

L'action progresse en bourse

Jean-Yves Charlier, jusqu'ici membre du conseil de surveillance au sein duquel il présidait le comité stratégique, prendra ses fonctions en octobre. Il aura donc la haute main sur GVT, la filiale télécoms brésilienne que Vivendi envisage de vendre, selon des sources au fait du dossier. Vivendi n'a pas nommé de directeur général pour son deuxième grand pôle d'activités, les médias, mais a confié à Bertrand Meheut «une mission de réflexion pour le développement des médias et des contenus», que celui-ci conduira parallèlement à ses fonctions.

La possibilité d'une scission des pôle médias et télécoms de Vivendi est l'une des hypothèses évoquées depuis le départ de Jean-Bernard Lévy de la présidence du directoire du groupe en juin. Le conseil de surveillance a confirmé la composition du directoire de la société, avec Jean-François Dubos comme président, nommé en juin après le départ de Jean-Bernard Lévy, et Philippe Capron comme directeur financier.

En Bourse, l'action Vivendi prenait 0,6% à 16 euros après dix minutes de cotation, à comparer à une hausse de 0,49% pour l'indice CAC 40.